CONTRÔLE VECTORIEL-G : POURQUOI ET COMMENT ?

LE POURQUOI 

Progrès de la philosophie Jinba Ittai

Mazda vise à offrir à ses clients des véhicules qui procurent un plaisir de conduire et qui enrichissent leur vie. Nous avons atteint cet objectif par la poursuite du concept Jinba Ittai , concept selon lequel le conducteur et le véhicule ne font qu’un. Le contrôle vectoriel de force g est la première technologie dans la série SKYACTIV-VEHICLE DYNAMICS et fait partie intégrante de la série des technologies SKYACTIV. Les technologies SKYACTIV-VEHICLE DYNAMICS ont été mises au point afin de procurer un contrôle intégré du moteur, de la boîte de vitesses, du châssis et de la carrosserie pour accroître la sensation Jinba Ittai du véhicule : un sentiment de connexion entre la voiture et le conducteur, qui distingue les véhicules Mazda des autres véhicules.

LE COMMENT

Accroître la performance du châssis au moyen du moteur SKYACTIV.

Le contrôle vectoriel de force g est rendu possible uniquement grâce à l’existence des moteurs SKYACTIV, lesquels procurent un contrôle précis du couple moteur, et grâce au châssis SKYACTIV-CHASSIS, qui permet d’obtenir du véhicule une tenue de route idéale. Le contrôle vectoriel-G (GVC) optimise la performance des pneus en concentrant la charge verticale sur les pneus. Dès que le conducteur change de direction, le contrôle vectoriel-G (GVC) fait varier le couple moteur pour créer une force g de décélération, transférant ainsi la charge aux roues avant. Ceci a pour effet d’augmenter l’adhérence des roues avant à la chaussée, améliorant ainsi la réponse du véhicule dans les virages.

Par la suite, lorsque le conducteur maintient un angle de direction constant, le contrôle vectoriel-G (GVC) rétablit immédiatement le couple moteur, ce qui transfère la charge aux roues arrière, améliorant ainsi la stabilité du véhicule.

Cette série de transferts de charge procure une bien meilleure adhérence des roues avant et arrière à la chaussée, ce qui permet d’harmoniser la réponse et la stabilité du véhicule aux intentions du conducteur.

Une sensation de contrôle naturel fondée sur une philosophie de développement axée sur l’humain.

Les techniciens de Mazda ont étudié le rapport biomécanique entre l’homme et un véhicule en mouvement afin de peaufiner le système de contrôle vectoriel de force g pour favoriser une interaction harmonieuse optimale. Ils ont aligné le taux de réaction et le niveua de contrôle sur les sensibilités de l’homme.

 

AVANTAGES DU Contrôle vectoriel-G (GVC)

Les sollicitations au volant par le conducteur permettent de garder le véhicule dans sa voie, que ce soit en ligne droite ou dans les virages. Cependant, en raison des chaussées irrégulières et des ondulations de la route, le véhicule ne se trouve pas toujours dans sa voie comme prévu, forçant le conducteur à apporter des corrections à la direction.

Puisque le contrôle vectoriel-G (GVC) procure une réponse améliorée aux moindres sollicitations du volant, il a pour effet de grandement réduire l’importance et la fréquence des corrections apportées à la direction.

Le contrôle vectoriel-G (GVC) est aussi efficace pour réduire la fatigue chez le conducteur et les passagers. La fatigue ressentie par le conducteur s’intensifie au fur et à mesure que ce dernier doit apporter des corrections mineures à la direction. Puisque le contrôle vectoriel-G (GVC) aide à réduire le nombre de corrections, il réduit la fatigue pendant les longs trajets. De plus, en rendant les transferts de force g plus fluides, le contrôle vectoriel-G (GVC) supprime le balancement de la tête et du torse que subissent les occupants du véhicule, leur permettant de bénéficier d’une promenade plus confortable.